Monday, January 15, 2018

Quand la famille Levy se met sur son 31.


When the Levy family dresses up.

( Text in english and french)


Voilà ce que ça donne. On a beau le dire que ces juifs sont de vraies putes, il faut le voir pour le croire.
This is what we have. We can say it that these Jews are true whores, but you have to see it to believe it.



J’aurais pu intituler ce texte : “ Le grand désamour” ou encore, « Prendre les apparences du courage ne fait pas de vous un courageux ». Ce dernier titre s’adresse a ceux qui veulent se donner des apparences de rebelles pour m’emmener a la rébellion. Je ne suis pas une rebelle, je suis un être humain un peu sain contrairement a bon nombre d’entre nous.
I could have titled this text: “The great disenchantment” or even “Taking the appearances of courage doesn’t make you courageous”. This last title is addressed to those who try to take appearances of rebellion to make me a rebel. I am not a rebel. I am a sane human being not like many of us.




Donc, ce matin, je me réveille avec ce message de nos pédés juifs habituels en peau noire. C’est que les pédés juifs savent comment parler aux négros et aux chiens.
Si vous entendez dire que ma famille et moi-même avons des problèmes de santé, ne cherchez pas plus loin, envoyez une lettre empoisonnée a la famille Levy.
Et oui, je tiendrais mon discours même devant un tribunal du KKK:

http://www.maliweb.net/editorial/manifestez-on-gaze-2731950.html



So this morning, I wake up with this message from our usual Jewish faggots. Jewish faggots know how to talk to negroes and dogs. If you ever hear that I or my family have a health issue, don’t look further, send a poisoned letter to the Levy family (these whores !)
And yes, I will have the same speech even in front of a KKK court:






D’ailleurs, en parlant de pédés juifs, n’hésitez pas à demander au Parisien qui enquête ce jour sur la génération "J’ai le droit" qui met l’intérêt personnel au-dessus de l’intérêt collectif, s’ils ont pensés a citer les juifs et les pédés dans leur journal.



Ce journal qui comme tous les journaux occidentaux se veut honnête et en quête de vérité, empêche de prononcer le mot juif.  La vérité du parisien s’arrête-t-elle aux noirs aux arabes et aux musulmans ?
Si vous voulez que le monde ait un regard impartial sur lui-même, commencez par avoir un regard impartial sur le monde.




Et non, malgré vos menaces et représailles, comme de me priver mes enfants d’éducation, ou de me priver d’emploi, je ne présenterais pas d’excuse pour avoir dit que la France est une pute d’Israël, j’y ajouterais simplement une précision : L’état français est une pute d’Israël et aime ça, et cela ne date pas d’aujourd’hui. Cela m’attriste, puisque la France est mon pays, mais j’ai appris à accepter la réalité telle qu’elle est. Cela s’appelle du pragmatisme. Pas la peine de faire de bigoterie à ce propos. C’est un métier comme un autre, même si ce n’est pas le plus reluisant.
Je présenterais des excuses à l’état Français quand l’Etat Français m’en aura présenté pour nous avoir traités mes enfants et moi-même comme des chiens et qu’il nous aura payé des dommages et intérêts pour cela.
Ce qu’il me fait subir à ma famille et a moi en se cachant derrière les Canadiens et les américains montre une mentalité de putes. Il faut s’assumer pour une fois, ou me tuer ma famille et moi meme,  pour être tranquilles.




While we talk about this, don’t hesitate to ask « Le parisien » which is investigates this day on the “I have the right” generation which puts personal interests above collective interests, if they have thought about talking about the Jews and the faggots in their newspaper.
This newspaper which like all western newspapers shows itself as honest and in quest of truth, stops you from pronouncing the word Jews. Does the truth of “le Parisien” stops to the blacks, the Arabs and Muslims?
If you want the world they have an impartial view on itself, you should start by having an impartial view on the world.


Surtout pas par des pedes juifs



   

And no, with all your threats and retaliations, I will not apologize about what I said about France being an Israeli’s whore, I will simply add a precision, The French state is an Israeli’s whore and likes it, and this has not started today. This makes me sad since France is my country , but I can’t change anything about it, and I have learnt to accept reality as it is. It’s called pragmatism. No need to be a bigot about it, it’s a job like another, even if it is not the shiniest one.
I will apologize to the French state and its fellow Jewish states, when it will have officially apologized to me for having treating us, my kids and myself like a dog, and when it will have paid me compensatory damages for it.
What it is doing to my family and I, hiding itself behind the Canadians and the Americans, shows the whore mentality. It should Just assume it for once, or kill me and my family to be at peace.







 A present venons en au but: Aujourd'hui, je vais baiser Nicolas Sarkozy et toute la famille Levy.
 Now to the point: Today, I'm fucking Nicolas Sarkozy and all the Levy family.



Pierre Antoine Levi





Pierre Arditi




Bernard Henri Levy





  
Professeur Jean Michel Hannoun Levi specialiste du cancer ( cancer specialist)







Pierre Arditi








    

Francois truffeaut probablement son pere ( probably his father)






Francois Truffeaut et son propre père ( and his own father) Roland Levy





Francois Truffeaut





Nicolas Sarkozy probablement son autre fils ( probably his other son)  et ce que j’ai écrit sur lui ( and what I wrote on him)













Baptiste Truffaux





Anthony Da Campo





Nordal Lelandais 

Encore un pede juif qui se prend pour un maitre chien juif.
Affaire Maelys dans le journal  « le parisien ».
Another Jewish faggot who thinks he is a Jewish dog trainer
The Maelys affair in the Newspaper « Le parisien »






    
  
Affaire Maelys dans le journal  « le parisien ».
The Maelys affair in the Newspaper « Le parisien »





Laura Truffeaut





Cette petite pute d’Amélie Nothomb qui me veut très fort, et vous savez présent pourquoi:
Amelie Nothomb this little whore who really wants a piece of me, and you now know why:









No comments:

Post a Comment